AMP a franchit un palier

L'AMP a franchit un palier

L’utilisation des Accelerated Mobile Pages (AMP) a progressivement augmenté au cours de l’année 2017, devenant une source de views importante pour de nombreux sites.
Que ce soit pour des articles relatant l’actualité, des buzz ou autres articles journalistiques, passer par le format AMP est devenu une obligation pour beaucoup de sites. On peut difficilement imaginer le future sans ce format AMP.

Comment l’AMP est il devenu aussi important ?

Adobe a signalé que le format AMP a enregistré 7 % du trafic Web des meilleurs sites d’informations en décembre 2016. Depuis cette date, Google n’a cessé d’élargir l’exposition du format AMP dans sa recherche. D’autres plates-formes telles que Twitter ont commencé à se lier aux pages AMP.
Actuellement l’AMP représente environ 10 % du trafic total d’un site Web inscrit dans l’algorithme de google news. Pour la plupart de ses sites Web, la majorité du trafic AMP vient des visiteurs utilisant leur mobile et venant de Google et Twitter.
Dans un futur proche, Google estime que l’AMP pourrait représenter plus de 30 à 50% des affichages d’articles mobiles.
Une analyse de dizaines de sites d’Actualité montre que l’AMP peut dépasser largement ces chiffres lors d’une actualité brûlante. Quand il y a un buzz, les articles au format AMP peuvent gagner plus de 80% des vues totales.

Pourquoi associer AMP avec actualité ?

Le trafic de recherche mobile augmente lorsque les gens veulent connaître quelque chose qui se passe à un instant précis, comme des actualités, des événements météorologiques ou des résultats sportifs.
Pour ces sites utilisant l’AMP, la majorité du trafic venant d’un mobile visualisera le contenu en format AMP.
Comme vous pouvez le voir sur la photo suivante, le carrousel « Top Stories » est l’un des très gros avantages de l’AMP car il permet un gain de visibilité énorme pour votre article.

Carrousel Top stories format AMP Google
Carrousel Top stories format AMP Google

À quoi ressemble l’audience standard AMP?

Analysons la tendance d’un article traitant de la fermeture d’une route. Cette article a été lu principalement sous sa forme standard, non-AMP. La plupart des gens ont probablement découvert l’article en se rendant directement sur la page d’accueil du site ou via un réseau social (facebook, twitter).
Le graphique ci-dessous montre le trafic vers les versions non-AMP et AMP de l’article sur 24 heures:

Article standard Amp vs non Amp
Article standard Amp vs non Amp

Maintenant, analysons l’audience d’un article relatant une histoire fortement recherchée (mort de célébrité) ayant reçu 3,5 fois plus de trafic vers la version AMP que vers la version standard.
Le graphique ci-dessous illustre parfaitement ce qu’il se passe quand un buzz se forme. Il montre le trafic vers les versions non-AMP et AMP de l’article sur 24 heures:
Article actualité Amp vs non Amp
Article actualité Amp vs non Amp

AMP offre de la vitesse quand le visiteur en a le plus besoin

Le chargement rapide de la page est particulièrement important lorsque l’actualité est très recherchée.
Les personnes vont pouvoir recevoir les informations de sources multiples car le contenu s’affichera très rapidement.
Les enjeux sont encore plus élevés lors d’urgences généralisées comme des mises à jour météorologiques, des itinéraires d’évacuation, des mises à jour de trafic et autres informations urgentes pouvant être vitales.
Quand il y a un fort pic d’audience local, les réseaux mobiles peuvent surchargés rendant les sites totalement inaccessibles. À ce moment précis, une page mobile utilisant l’AMP peut être un service d’utilité public, et non plus seulement un avantage concurrentiel.

C’est Google qui héberge

Les éditeurs ne se rendent peut-être pas compte mais lorsque les pages AMP sont visionnées après une recherche Google, elles sont diffusées à partir du CDN de Google. C’est donc Google qui s’occupe d’héberger votre contenu et vos images.
Cela n’inclut pas la vidéo, que Google ne prend pas en compte dans son CDN car il serait l’élément le plus coûteux à héberger.
Espérons qu’à l’avenir Google se charge de montrer tout le contenu qu’un article comporte aux format AMP car il est indéniable qu’à l’avenir nous devrons de plus en plus compter avec ce format.