Google rend plus difficile recherche résultats provenant autres pays

Google rend plus difficile la recherche de résultats provenant d'autres pays

Pendant longtemps, il existait un moyen simple d’effectuer une recherche Google dans un pays autre que celui dans lequel vous vous trouviez. Quand vous souhaitiez obtenir des résultats spécifiques au Japon,  rendez-vous sur www.google.co.jp ; Pour obtenir des résultats en Australie, vous visitiez www.google.com.au – mais cette astuce ne fonctionne plus, ou est plus compliqué à mettre en place.
Google a annoncé qu’il diffusera désormais toujours des résultats privilégiant le pays dans lequel vous vous trouvez, quels que soient les noms de domaine de premier niveau (ccTLD) que vous utilisez.

La raison donnée est quelque peu étrange…

Le géant de la recherche dit que le changement a été introduit pour répondre à la façon dont les gens utilisent le moteur de recherche.

« une recherche sur cinq sur Google est liée à l’emplacement, donc fournir des résultats de recherche pertinents localement est une partie essentielle de vous fournir les informations les plus précises. », nous informe Google.

L’argument semble contre-intuitif. Quiconque a changé le ccTLD du moteur de recherche, l’a fait consciemment…
En annonçant le changement, Google dit:

Aujourd’hui, nous avons mis à jour la manière dont nous qualifions les services de pays sur le Web mobile, l’application Google pour iOS, la recherche sur Desktop et Google Maps. Désormais, le choix du service pays ne sera plus indiqué par le domaine. Au lieu de cela, vous recevrez le service de pays correspondant à votre emplacement. Ainsi, si vous habitez en Australie, vous recevrez automatiquement le service de pays pour l’Australie, mais lorsque vous voyagerez en Nouvelle-Zélande, vos résultats passeront automatiquement au service de pays pour la Nouvelle-Zélande. À votre retour en Australie, vous retournerez au service pays australien.

Le changement ne signifie pas qu’il sera impossible de chercher en utilisant des variantes « étrangères » de Google, mais que c’est un peu plus difficile. L’entreprise explique:

Si, pour une raison quelconque, vous ne voyez pas le bon pays lorsque vous naviguez, vous pouvez toujours accéder aux paramètres et sélectionner le service de pays que vous souhaitez recevoir. Si vous tapez le ccTLD approprié dans votre navigateur, vous ne serez plus redirigé vers les différents services du pays.

Cette préférence doit être gérée directement dans les paramètres. En outre, en bas de la page de résultats de recherche, vous pouvez voir clairement quel service de pays vous utilisez actuellement.
Alors qu’est-ce que vous en pensez? Un bon coup de pouce de Google, ou un changement indésirable?

read more

Google programme strongest security utilisateurs haut risque

Google lance le programme «strongest security» pour protéger les utilisateurs à haut risque

Google lance un programme d’inscription gratuite destiné aux utilisateurs qui pensent que leurs comptes Google, tels que Gmail, Drive, YouTube, etc., présentent un risque particulièrement élevé d’attaques.
Le programme renforçant la sécurité comprend actuellement trois éléments principaux:

  1. défendre les utilisateurs de comptes Gmail et Google contre les attaques de phishing;
  2. réduire le risque que des applications malveillantes saisissent des données sensibles en limitant l’accès à Gmail et Drive aux applications Google;
  3. réduire le risque que des pirates informatiques puissent accéder à un compte Gmail via l’emprunt d’identité en ajoutant d’autres étapes au processus de récupération de compte.

Cette nouvelle fonctionnalité n’est certainement pas pour tout le monde – mais plutôt pour une petite minorité d’utilisateurs présentant un «risque élevé» de piratage.

Google cite des exemples tels que le personnel de campagne politique ou les journalistes dont le travail consiste à gérer des informations sensibles.

L’année dernière, le piratage des courriels de l’activiste démocrate John Podesta a mis en lumière les risques de piratage des comptes de messagerie sensibles – le contenu de ces courriels ayant été repris en public et ayant sans aucun doute changé le cours de la campagne électorale présidentielle américaine. (il a également été révélé que les pirates informatiques avaient ciblé les comptes e-mails des employés du président français Emmanuel Macron – des e-mails avaient été divulgués à la veille de ce sondage).

« Parfois, même les utilisateurs les plus prudents et les plus soucieux de la sécurité sont attaqués par phishing, en particulier si ces hameçonnages ont été ciblés individuellement sur l’utilisateur en question « , écrit Google.

Strongest security pour Google chrome

L’inscription au programme est ouverte à toute personne disposant d’un compte Google. Vous devez  également utiliser le navigateur Chrome de Google, car Google indique qu’il prend en charge la norme U2F pour les clés de sécurité.

« Nous nous attendons à ce que d’autres navigateurs l’incorporent bientôt », ajoute Google.

Google note qu’il a testé le programme pendant quelques semaines – avec des bêta-testeurs dont Andrew Ford Lyons, un technologue à Internews, une organisation internationale à but non lucratif travaillant pour soutenir le développement des médias dans le monde entier.

« Les journalistes, les défenseurs des droits de l’homme, les défenseurs de l’environnement et les militants de la société civile qui travaillent sur un certain nombre de questions sensibles peuvent rapidement se retrouver ciblés par des adversaires ayant des ressources suffisantes », a déclaré Ford Lyons dans un communiqué.

C’est certainement une étape essentiel pour le futur de la Cybersécurité. La seule question est pourquoi Google à mis aussi  longtemps à créer ce programme?
Vous pouvez vous inscrire au programme de protection avancée à cette urlhttps://landing.google.com/advancedprotection/

read more

Les chatbots vers révolution expérience de recherche

Chatbots : vers une révolution de l'expérience de recherche ?

Récemment, Bing a commencé à expérimenter la fonctionnalité de chatbot directement dans les résultats de recherche. Le chroniqueur David Freeman nous montre comment ce changement pourrait avoir un impact sur les spécialistes du webmarketing.
Concernant l’avenir de la recherche organique, les considérations et facteurs principaux pour le classement incluent l’expérience mobile, l’apprentissage par machine, l’IA, le traitement du langage, la recherche vocale, la vitesse du site, le HTTP 2 / HTTPS, etc …
Cependant, une technologie qui n’est pas sur cette liste – les chatbots – pourrait devenir une des parties les plus importante de l’expérience de recherche du consommateur. Depuis mai aux États-Unis (région de Seattle), Bing teste les chatbots directement dans les résultats de recherche organiques et payantes.
Si les intégrations du chatbot dans les résultats de recherche deviennent une réalité future, elles pourraient être utilisées pour effectuer les opérations suivantes sans jamais quitter les résultats de recherche:

Réservez un essai routier
Contacter le service client
Commander des produits et des services

Les possibilités sont vastes et montrent l’importance de l’intégrations de données pour améliorer le futur des interactions avec les utilisateurs.

Les défis futurs des chatbots

Supposons que les tests de Bing soient couronnés de succès et que nous voyions les chatbots se déployer dans les résultats de recherche.
Les marques ont-elles l’infrastructure de données et la configuration du service client pour que cela se produise? Qui dirige ces équipes et sont-ils prêts à coopérer? De nouvelles relations et processus devront être forgés et maintenus.
La mesure et l’analyse poseront également de nouveaux défis, car les utilisateurs interagiront avec les marques via les pages de résultats de recherche plutôt que sur le site.
Si, dans le futur, les chatbots doivent faire partie de l’expérience de recherche des utilisateurs, les agences et les équipes internes devront définir les attentes avec les marques quant au niveau d’exigences en matière d’intégration de ressources et de données.
Par exemple, être le premier à adopter et investir dans de nouvelles technologies pourrait produire des résultats déconcertants car vous seriez un pionnier et aurait un avantage par rapport aux concurrents.
 

read more

Facebook teste reconnaissance faciale récupérer compte

Facebook teste la reconnaissance faciale pour récupérer son compte

Facebook teste un moyen de récupérer l’accès de son compte en utilisant votre visage pour vérifier votre identité. Cela pourrait être particulièrement utile si vous n’avez pas de réseau et que vous ne pouvez pas recevoir des SMS d’authentification, comme dans un avion ou en voyage à l’étranger.
Le chercheur des réseaux sociaux Devesh Logendran (un pseudonyme) a envoyé une capture d’écran de la fonctionnalité à Matt Navarra de TNW. Nous avons demandé à Facebook ce qui l’en était et avons obtenu cette confirmation:

« Nous testons une nouvelle fonctionnalité pour les personnes qui veulent rapidement et facilement vérifier l’identité du compte pendant le processus de récupération du compte. Cette fonctionnalité n’est disponible que sur les périphériques que vous avez déjà utilisés pour vous connecter. »

Au cours des dernières années, Facebook a essayé un certain nombre de nouvelles façons de vous aider à récupérer un compte bloqué. Dans certains cas, il vous demande d’identifier les photos de vos amis. Facebook peut également vous demander de désigner plusieurs «amis de confiance» qui reçoivent un code pour débloquer votre compte.

read more

Facebook met lumière don sang

Facebook met en lumière le don de sang

Facebook ne va pas seulement faire en sorte qu’il soit facile de vous inscrire pour être un donneur de sang, il va également créer un format spécial de poste pour demander les dons de sang d’un certain groupe de sang à une adresse précise, puis notifier les donateurs proches qui sont admissibles.
Bien que beaucoup de gens soient intéressés et disposés à donner leur sang, ils ne savent peut-être pas comment s’inscrire, ou comment s’y rendre. Mettre cette information comme étant importante, ainsi que montrer l’étiquette du donneur de sang sur les profils des gens pourrait convaincre beaucoup de personne encore réticentes à s’inscrire aussi.
Tout cela fait partie d’une initiative mise en place pour la Journée nationale du don de sang de ce 1er octobre en Inde. C’est durant cette journée que Facebook commencera à afficher un message dans le News Feed demandant aux personnes de s’inscrire, ainsi que de remplir une nouvelle section du profil concernant son profil sanguin.
Devenir Donateur sanguin avec Facebook
Dans les semaines suivantes, Facebook lancera la prochaine phase, permettant aux donateurs de donner du sang à une personne ou à une organisation spécifique, comme une banque de sang ou un hôpital. Les organismes demandant du sang auront la possibilité d’inclure le type de sang nécessaire, le lieux, leurs informations de contact et tous commentaires important sur le type de donation.
Ensuite, les personnes proches géographiquement ayant indiqué qu’ils étaient prêts à donner du sang recevront une notification par le biais de Facebook. Ils pourront examiner la demande et entrer en contact par téléphone, WhatsApp ou Messenger.
Il est important de mentionner que les gens qui participent au programme de facebook ne s’inscrivent pas à une banque de don de sang. Cela arrivera une fois leur premier don réalisé.
Finalement, si tout se passe bien en Inde, Facebook pourrait l’implanter à d’autres endroits. On se rappel également que depuis 2012, Facebook incite les personnes à déclarer si elles sont d’accord pour donner leurs organes. Les alertes News Feed ont montré que Facebook a enregistré plus de 2 millions de personnes.

read more